Tataouiner

14 07 2008

Les mots les plus improbables prennent leur source dans les endroits les plus improbables. Voici un petit extrait d’entrevue avec Dany Laferrière, qui raconte:

J’arrive à Montréal en plein été 76, l’été de la note parfaite accordée à la petite gymnaste roumaine Nadia Comaneci aux Jeux Olympiques de Montréal. Je venais de quitter en catastrophe mon pays, tout excité à l’idée de commencer une vie nouvelle dans une nouvelle ville.
– Vous passez combien de temps au Québec?, me lance à brûle-pourpoint l’officier d’immigration.
– Je ne sais pas encore, ça va dépendre…
Je trouve assez mal poli de répondre directement à une question. Cela ferme toute conversation.
– Votre passeport.
Je tendis mon passeport avec une pointe d’angoisse.
– Vous avez un visa de touriste… Pas de tataouinage alors, vous ne pouvez rester que le temps inscrit sur votre visa…

Un mois plus tard. Dans un bar.
– Une bière.
– Blonde ou rousse?
Un moment d’hésitation.
– Faut pas tataouiner comme ça avec moi, me jette le barman avant de filer vers la table du fond.

La pleine lune
Cette jeune fille avec de hautes pommettes de princesse mongole que je vis assise sur un banc du petit parc Querbes, dans le quartier chic de la ville. On s’est regardés longuement, puis, sans un mot, elle se leva et partit. Mon destin s’est joué cette nuit-là en 45 secondes et 3/10.
– Si je n’avais pas tant tataouiné…
Je ne la revis que des années plus tard, un soir de pleine lune. Et là, je peux vous dire que je l’ai embrassée sous la première porte cochère, sans autre forme de procès.

On croit souvent à tort qu’un mot qui s’utilise seulement dans sa région est forcément né tout près de chez soi. Eh bien, quelle n’a pas été ma surprise de retrouver le mot « tataouiner » enfoui dans les sables du Sahara!!!!

En effet, « tataouiner » a longtemps attendu son heure, à-demi caché dans les dunes encerclant la ville de Tataouine, dans le Grand Sud tunisien (où on été filmées les fameuses scènes de Star Wars se déroulant sur la planète Tatooine…) Les Français auraient inventé ce verbe qui fait référence à un trait de caractère commun aux habitants de Tataouine, peu enclins à prendre des décisions précipitées.

Lorsque les colonisateurs furent boutés hors du pays, le mot s’accrocha à leurs bottes… et atterrit en terres québécoises où il trouva refuge. Il prit ses aises dans les étendues glacées, alors qu’il agonisait ailleurs.

Quel extraordinaire voyage!  







Actions

Informations

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Une réponse à “Tataouiner”

1 12 2008
Mijo (07:29:57) :

Je n’ai pas tataouiner plus d’un quart de seconde pour attraper mon clavier et te dire que j’adore ce genre de billet. Un mot nouveau et un billet qui va si bien avec pour en parler.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises html : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>




  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!