C’est l’été… vous me pardonnerez mes incartades hors du cyber-univers (ou ma paresse, tout simplement)… 

Cette fin-de-semaine, je ne vais pas naviguer sur les flots virtuels soulevés par des millions de bytes luminescents, je m’en vais me plonger dans la vraie vie, les embruns qui embuent les lunettes, les voiles claquant au vent, les méduses gracieuses et gélatineuses… la mer! La mer m’attend! Je suis heureuse!

🙂