À force d’associer un mot à sa définition contraire, est-ce possible d’en détourner le sens, d’y faire coller l’idée opposée? Bien sûr!!! L’industrie publicitaire s’en frotte les mains depuis longtemps! Et plus haut, les dirigeants des grandes entreprises…

En effet, qui a osé associer l’image du boudhisme, dont le concept de base est la recherche de la sérénité par le contrôle – voire la disparition – des désirs, à la vente d’une automobile??? C’est qui ?????? Oui, oui, l’annonce de la voiture de luxe Lancia, conduite par un Richard Gere grisonnant et souriant, qui roule des collines de Hollywood jusqu’aux cîmes du Népal où l’attendent des enfants aux sourires éclatants, vêtus de la tunique rouge des moines… tsé là, cette annonce-là…

Elle me tue!!!! La recherche intérieure, la simplicité volontaire, la paix, le partage sont à la mode mais notre produit ne s’inscrit aucunement dans ce courant, puisqu’il véhicule des valeurs opposées (individualisme, consommation, recherche du luxe) ? Eh ben… qu’à cela ne tienne!! Nous allons forcer l’association d’images et de mots contraires et marteler ça dans le cerveau de nos chers téléspectateurs qui, oh! magie!, opèrera le détournement de sens sans même s’en rendre compte! Yeeeah!

Ah! Il y a aussi la publicité de Repsol, compagnie pétrolière espagnole, qui « commandite » la météo lors du bulletin de nouvelles (LA MÉTÉO, PUTAIN!!!! LES OURAGANS, LES INONDATIONS, LA SÈCHERESSE… TSÉ LÀ, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE PROVOQUÉ PAR LA FOLIE DU PÉTROLE!!!!) et qui ont le culot d’ajouter: « Repsol veille au bien-être de tous en encourageant des projets de protection de l’environnement… » blablabla. À chaque fois, j’ai envie de pitcher la pitonneuse dans mon écran cathodique! AAAAARGH!!

Hey! Faudrait qu’on se réveille! En tout cas, moi, je dénonce!